BERROU Louis

Né le 22 juillet 1835 à Fouesnant (Finistère) ; demeurant à Paris, 115, rue des Moines (XVIIe arr.) ; homme de peine ; communard.

Louis Berrou était marié et père de deux enfants. Ancien sous-officier, il fut, durant le 1er Siège de Paris, lieutenant à la 8e compagnie du 244e bataillon de la Garde nationale qui, sous la Commune, fournit une partie du régiment Bergeret. Il fut nommé capitaine le 1er avril 1871 et aurait accepté « surtout dans le but de maintenir l’ordre » ; il fit du service intérieur et fut arrêté le 27 mai.
On le présenta comme « ouvrier honnête et laborieux », animé d’un « vif repentir » et par ailleurs titulaire d’une médaille d’honneur pour sauvetage dans la baie de Laulin (Brest). Le 16e conseil de guerre le condamna, le 28 mai 1872, à cinq ans de prison et dix ans de privation de ses droits civiques ; remise lui fut faite de sa peine, le 3 février 1873, sauf de la dégradation civique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article52598, notice BERROU Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 novembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément