JOYEUX Alexandre

Par Claude Pennetier et Nathalie Viet-Depaule

Né le 19 novembre 1873 à Haims (Vienne), mort le 15 mars 1941 ; cheminot ; socialiste.

Fils d’un maçon, Alexandre Joyeux était cultivateur dans sa commune natale lorsqu’il épousa, le 22 novembre 1898, à Trimouille, Marie Pérot, couturière. Peu de temps après son mariage il fut embauché au contrôle des Chemins de fer qu’il quitta pendant la Première Guerre mondiale pour un emploi de comptable chez Surer puis devint comptable à son compte.
Alexandre Joyeux s’était fixé depuis le début du siècle à Suresnes (Seine). Socialiste, il entra au conseil municipal (4e sur 27) le 7 décembre 1919 sur la liste conduite par Henri Sellier*. On ignore son attitude politique de 1920 à 1924, date à laquelle la section socialiste SFIO locale annonça son adhésion. La préfecture de la Seine le qualifiait, sans doute par erreur, de « progressiste » à la veille des élections de 1925. Il fut toutefois réélu le 10 mai 1925 (2e sur 27) et accepta les fonctions de second adjoint quelques jours plus tard. Il conserva son siège le 5 mai 1929 (2e sur 27) puis le 5 mai 1935 (1er sur 27) et s’affirma, en étant premier adjoint, comme l’édile le plus important de la commune après le maire. Il était aussi, selon les listes nominatives de 1936, le comptable de l’OPHBM en plus de ses propres activités professionnelles. Il continua à gérer la municipalité pendant la guerre et mourut le 15 mars 1941.
Veuf, Alexandre Joyeux s’était remarié le 29 décembre 1906 avec Louise Devigne, et vécut dans un pavillon avec sa femme et ses enfants nés en 1907, 1910, 1912 à Suresnes qui devinrent respectivement institutrice, horticulteur exploitant et professeur d’enseignement ménager.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5245, notice JOYEUX Alexandre par Claude Pennetier et Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 septembre 2013.

Par Claude Pennetier et Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10 451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Bulletin fédéral, 8 août 1924. — Arch. Com. de Puteaux. — Renseignements recueillis par Michèle Rault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément