BERCHER Édouard, Théodore

Né à Paris vers 1854 (il ne connaissait pas la date exacte de sa naissance), demeurant, 58, rue Trois-Frères (XVIIIe arr.) ; jeune communard.

Célibataire, Édouard Bercher était garçon zingueur à qui « son propriétaire n’a rien à reprocher ». Il dut ne faire aucun service pendant le 1er Siège de Paris ; le 18 mars 1871, il monta des pavés dans le haut de la rue Lepic à Montmartre. Fin avril, il était simple garde à la 3e compagnie de marche du 168e bataillon ; du 20 au 22 mai, il alla à Passy ; le 23 mai, il combattit sur une barricade, rue Pigalle, et y fut arrêté.
Son frère Alphonse fut condamné à la déportation simple pour participation à l’insurrection ; lui-même, déjà condamné deux fois : en 1868, à un mois de prison pour vagabondage, en 1871 à quinze jours pour vol à bord du vaisseau Austerlitz, il fut condamné, le 16 mai 1872, par le 16e conseil de guerre, à deux ans de prison et dix ans de privation de ses droits civiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article52437, notice BERCHER Édouard, Théodore , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/762.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément