JOVENAUX Lucien

Par Jean-Pierre Bonnet

Né en 1927, mort le 11 décembre 1996 ; cheminot ; syndiqué à la Fédération des cadres ; peintre ferroviaire.

Entré à la SNCF en 1942 comme apprenti du Matériel aux ateliers d’Hellemmes (Nord), Lucien Jovenaux fut ensuite muté en région parisienne où se déroula toute sa carrière professionnelle.

Parvenu à la retraite, il demeura longtemps à Paimpol (Côtes-d’Armor), puis à partir de 1994 à Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique). Durant toute sa vie d’actif et de retraité, il fut un adhérent fidèle de la Fédération des cadres, mais ne prit jamais de responsabilité significative.

Lucien Jovenaux — qui se qualifiait lui-même de « peintre du dimanche » — était un véritable peintre ferroviaire puisque la quasi-totalité de ses 1 500 aquarelles a pour sujet le chemin de fer. Pour cette œuvre originale, il avait reçu la médaille de la ville de Paris et celle des Arts et Lettres. Une exposition eut lieu au printemps 1995 dans l’ancienne gare du train d’Anjou à Saint-Sébastien-sur-Loire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5243, notice JOVENAUX Lucien par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 7 juin 2011.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCE : Maîtrise et cadres du rail, 1997.

Version imprimable Signaler un complément