BAYOT Maximilien, Chrysostome (ou BAYLE ?)

Né le 31 janvier 1819 à Guignes (Seine-et-Marne) ; journalier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, où il mourut.

Garde au 160e bataillon fédéré qui combattit au fort de Vanves, Maximilien Bayot fut fait prisonnier le 28 avril 1871. Le 10e conseil de guerre le condamna, le 2 mars 1872, à la déportation simple. Il mourut à l’île des Pins, le 30 avril 1877.
Voir Maximilien, Chrysostome Bayle.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article52153, notice BAYOT Maximilien, Chrysostome (ou BAYLE ?) , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/848, BB 27 et H colonies 71 (dossier au nom de Bayle).

Version imprimable Signaler un complément