JOSEPH Marcel

Par Louis Botella

Intérimaire puis facteur chef puis sous-chef de gare ; membre du comité technique national Exploitation de la Fédération FO des cheminots (1955 ?-1966) ; secrétaire de l’Union Nord (1961-1967) ; secrétaire du secteur de Douai (1957-1969).

Marcel Joseph fut successivement intérimaire à Roisel (Somme), facteur chef à Cambrai (Nord), sous-chef de gare de 3e classe puis de 2e classe à Billy-Montigny (Pas-de-Calais). En 1950, probablement dès mai 1949, il fut secrétaire adjoint de la Section technique régionale Exploitation de l’Union Nord. Ce mandat fut renouvelé en 1951 et en 1954. En 1955, il fut élu secrétaire général de cette Section technique et à ce titre, il siégea au sein du comité technique national de cette structure professionnelle. Il fut reconduit dans ces deux fonctions en octobre 1957 et en avril 1960. En janvier 1963, il devint secrétaire général adjoint de la STN Exploitation. En mars 1966, il fut remplacé par Charles Deneuville.

Dès 1952, lors du congrès de l’Union Nord, qui se tint en avril 1952 à Amiens, Marcel Joseph fut élu membre suppléant du conseil national de sa fédération. Il devint titulaire de cette instance en juin 1956. Ce mandat fut renouvelé en avril 1958, en mai 1961, en mai 1964 et en mai 1967. En mai 1961 à Lille, il fut élu secrétaire de l’Union Nord puis réélu en mai 1964 à Feignies (Nord).

Il fut également en 1955 délégué du personnel auprès du chef d’arrondissement Exploitation de Douai et représentant du personnel élu au comité mixte professionnel régional (CMPR) du réseau Nord.

Il assuma, à partir de 1957, le mandat de secrétaire du secteur de Douai. Il resta en fonction jusqu’en 1969.

Son fils Jean Joseph fut également cheminot et militant Force ouvrière.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5213, notice JOSEPH Marcel par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 mai 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1950-1969. — Le Cheminot du Nord, janvier 1957. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1966. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément