BATAILLE François

Né le 12 avril 1830 à Pizieux (Sarthe) ; domicilié à Gentilly (Seine, Val-de-Marne) ; combattant de la Commune de Paris.

François Bataille demeurait depuis 1852 à Gentilly, 11 impasse Thiberville. Il était marié et père de deux enfants. Exerçant le métier de champignonniste, il fut déclaré en faillite le 26 décembre 1868.
Pendant le 1er Siège de Paris, il appartenait à une compagnie sédentaire du 97e bataillon de la Garde nationale. Après l’armistice, il reprit son travail et, au début d’avril 1871, rentra dans son ancien bataillon. Il alla au fort de Bicêtre ; il était du train des équipages ; le 25 mai, il rentra chez lui à Gentilly, rendit son fusil le lendemain aux troupes régulières et fut arrêté quinze jours plus tard.
Le 24e conseil de guerre le condamna, le 30 avril 1872, à un an de prison ; remise du reste de la peine lui fut faite le 9 septembre 1872.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article52026, notice BATAILLE François , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/748.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément