JOB

Né à Noyers (Yonne) ; saint-simonien ; directeur des travaux du chemin de fer du Nord.

Entré à Polytechnique en 1820 et à l’Ecole des ponts et chaussées en 1822, attaché au canal de Bourgogne et du Nivernais en 1823, ingénieur ordinaire en 1827, Job jouissait d’une certaine audience locale et fit partie du groupe saint-simonien, à Decize (Nièvre) dont il fut conseiller municipal et chef de bataillon de la garde nationale. Il restera fidèle au père Prosper Enfantin* et finira sa carrière comme directeur des travaux du chemin de fer du Nord.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5193, notice JOB, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 septembre 2009.

SOURCE : Guy Thuillier, « Les saint-simoniens à Nevers de 1831 à 1832 », Actes du quatre-vingt-onzième congrès national des Société savantes, Rennes 1966, section d’Histoire moderne et contemporaine, tome III, de la Restauration à la deuxième guerre mondiale, Paris, BN 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément