BARGIN Martin

Né le 10 janvier 1845 à Marseille (Bouches-du-Rhône) et y demeurant ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Célibataire, Martin Bargin était caporal au 24e régiment de ligne. Il avait été incorporé le 15 mars 1867 comme remplaçant et nommé caporal le 16 octobre 1868, puis cassé pour indiscipline le 12 mai suivant. Au 18 mars 1871, il faisait partie du 68e régiment de marche cantonné au Luxembourg et qui alla à Versailles ; mais Bargin resta à Paris. Peu après, il était lieutenant à la 3e compagnie de marche du 59e bataillon de la Garde nationale, recruté dans le quartier du Panthéon où il s’était logé. Après la bataille de rues, il se présenta volontairement à l’autorité militaire qu’il trompa ; il fut renvoyé au 24e régiment de ligne et nommé caporal en juin 1872. Mais on découvrit son rôle durant la Commune et le 2e conseil de guerre le condamna, le 24 juillet 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée et à la dégradation militaire, peine commuée, le 23 août 1877, en déportation simple. Il mourut le 14 juillet 1879 à la presqu’île Ducos.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51851, notice BARGIN Martin , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 5 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/795 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément