BALSEMINI Joseph

Né le 6 mai 1853 à Paris ; demeurant à Vanves (Seine), 32, rue Voie-petite ; appareilleur de gaz ; communard.

Joseph Balsemini était célibataire. Il fut signalé comme vagabond et condamné comme tel, en 1868, à un mois de prison, puis en 1869 à six mois, et ensuite à six mois pour abus de confiance.
En août 1870, il s’engagea pour la durée de la guerre au 3e régiment du train des équipages militaires ; libéré le 7 mars 1871, il rentra à Paris et fut enrôlé dans l’artillerie de la Commune de Paris.
Le 14e conseil de guerre condamna Balsemini, le 29 décembre 1871, à dix ans de détention et à la dégradation civique ; remise de dix-huit mois lui fut faite le 19 octobre 1876, puis de six mois encore le 21 juin 1878, et enfin du reste le 11 mars 1879. À Thouars, il avait été noté différemment suivant les époques : mal jugé pour avoir pris part à des manifestations collectives jusqu’à la fin de 1874, puis sans punition en 1875 et 1876, il reprit son attitude frondeuse en 1877, mais n’encourut aucune punition en 1878.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51729, notice BALSEMINI Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/747.

Version imprimable Signaler un complément