BALLEYDIER Marie, Joseph

Né le 15 janvier 1849 à Paris ; serrurier ; habitant 12, rue Saint-Parcien à Montrouge ; communard.

Pendant la guerre, Balleydier s’enrôla au corps des Francs-Tireurs Liénard qui opérait dans le Nord ; le 14 mars 1871, il revint à Paris auprès de ses parents (son père se mourait) ; le 10 avril, il serait entré au 136e bataillon dans une compagnie sédentaire ; au début de mai, il passa à la 4e compagnie de marche et fit un service aux tranchées en avant du fort de Vanves, puis, du 5 au 19 mai, à Neuilly ; blessé le 22 mai sur une barricade au coin de la chaussée du Maine et de la rue de Cels (XIVe arr.), il fut arrêté, le 12 juin, à l’hôpital Cochin ; le 14e conseil de guerre le condamna, le 20 février 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 30 avril 1872, en cinq ans de prison avec dégradation civique ; le reste lui fut remis avec dispense de surveillance, le 27 juin 1876. Il était célibataire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51719, notice BALLEYDIER Marie, Joseph , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/739 et BB 27.

Version imprimable Signaler un complément