BAILLET Louis, Adolphe

Né le 17 (ou 19) septembre 1819 à Amiens (Somme) ; fabricant de chaussures ; communard.

Louis Baillet fut élu commandant du 184e bataillon de la Garde nationale sous la Commune de Paris, le 28 février 1871 avec 197 voix contre 96 au citoyen Mercier. Il habitait impasse du Gaz (XIIIe arr.) et fut, le 20 décembre 1872, condamné à mort par contumace devant le 9e conseil de guerre et amnistié en 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51667, notice BAILLET Louis, Adolphe , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 9e conseil, n° 668. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Lettre de L. Bretonnière.

Version imprimable Signaler un complément