BACHELARD Ferdinand

Né vers 1836 ; ouvrier cotonnier ; militant de l’AIT à Auriol.

Ferdinand Bachelard était chef de la section d’Auriol (Bouches-du-Rhône) de l’Association Internationale des Travailleurs. Poursuivi pour ce fait en mai 1870, Ferdinand Bachelard bénéficia d’une ordonnance de non-lieu le 15 septembre suivant.
Furent poursuivis à Auriol, en mai 1870, pour le même motif : Eugène Boisredon, Joseph Caillol, Fabre, Joseph Favier, Antoine Orgnon, Étienne Peloux-Jonclas, Antoine Romanes, Joseph Tremellat.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51623, notice BACHELARD Ferdinand , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 septembre 2018.

SOURCES : Arch. PPo., B a/439, rapport Testut. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/3386.

Version imprimable Signaler un complément