ANDREZ Henri (ou ANDRÈS)

Né à Joinville (Haute-Marne) le 18 janvier 1850 ; demeurant à Paris, 3, rue de Maistre (XVIIIe arr.) ; « dessinateur ou teinturier » ; communard.

Lieutenant au 169e bataillon fédéré de la Garde nationale pendant la Commune de Paris. Par contumace, le 2e conseil de guerre le condamna, le 22 mars 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation.
Il aurait avoué « qu’il faisait partie de l’Internationale ». Réfugié en Angleterre, il y monta une teinturerie. En 1877, il participait à Londres à l’organisation d’une tombola au profit des condamnés politiques de Nouvelle-Calédonie. Il fut gracié le 24 mai 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51247, notice ANDREZ Henri (ou ANDRÈS) , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/851, n° 7473 et BB 27. — Arch. PPo, Ba/429, pièce 2 384. — Note marginale de Jean Maitron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément