ALFIERI Eugène, Guillaume

Communard

Né à Paris le 3 février 1848, mort le 20 janvier 1890 à Buenos Aires (Argentine). Ouvrier bijoutier, Eugène Alfieri participa à la Commune en tant que simple garde. Il fut condamné après la Commune, d’abord par contumace, puis contradictoirement, à la déportation dans une enceinte fortifiée, le 2 mars 1874, par le 3e conseil de guerre. Ayant réussi à échapper à l’arrestation, il s’exila d’abord à Londres, avant de revenir se fixer à Bruxelles où son arrivée est signalée en date du 17 juillet 1873. Il émigra ensuite en Amérique du Sud où il mourut.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51099, notice ALFIERI Eugène, Guillaume , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 septembre 2018.

SOURCES : Arch. PPo., listes de contumaces (le dossier d’Alfieri, n° 1554, manque aux Arch. Min. Guerre). — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Les Communards en exil. État de la proscription communaliste à Bruxelles et dans les faubourgs, Bruxelles, 1971. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément