ADVENANT Octave [ADVENANT Louis, Lucien, Romain, Gustave, dit Octave]

Communard

Né à Chabeuil (Drôme) le 16 juillet 1842 ; probablement décédé dans l’Oise début décembre 1890 (le 4 ou le 7 selon les sources), ses obsèques eurent lieu à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Employé à la banque des Crédits viagers.
Pendant la Commune de Paris, il appartint au 197e bataillon fédéré ; il fut surtout journaliste, administrateur du Réveil et rédacteur au Réveil du Peuple qu’il dirigea du 18 avril au 22 mai 1871 ; il s’y occupait de la partie commerciale. Le 30 avril, il se présentait comme « ex-commandant du 197e bataillon » ; le 22 mai, un article du journal disant que « la nouvelle de la mort de l’archevêque est heureusement douteuse », était signé des initiales OA. Il fut inculpé par le 3e conseil de guerre et acquitté le 23 janvier 1874, car il prouva avoir été destitué par la Commune le 22 mars 1871. Toutefois, il ne renia pas ses sympathies : c’est lui qui se chargea de faire élever le tombeau de Delescluze au Père-Lachaise, proche de l’emplacement des batteries fédérées pendant la Semaine de Mai.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51031, notice ADVENANT Octave [ADVENANT Louis, Lucien, Romain, Gustave, dit Octave] , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 3e conseil (n° 1448). — Arch. PPo., B a/368. — Le Réveil du Peuple. — M Vuillaume, Mes Cahiers rouges au temps de la Commune, Paris, Club français du Livre, 1953, p. 453. – Note de Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément