BLIECK René

Par José Gotovitch

Né le 1er mai 1910 à Schaerbeek (arr. de Bruxelles), mort le 4 mai 1945 dans la baie de Lübeck (Allemagne) ; avocat, poète ; collaborateur d’Eugen Fried à Bruxelles, rédacteur de Monde (Inprekorr).

Issu d’une famille bourgeoise de convictions libérales, René Blieck adhéra au communisme au contact des ouvriers d’un quartier populaire de Bruxelles. Étudiant en droit, membre des Étudiants marxistes, il assuma le secrétariat du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes de Bruxelles. Rédacteur au quotidien communiste La Voix du Peuple en 1936, un moment correspondant du parisien Ce Soir, il acheva ses études et prêta serment d’avocat en octobre 1937. En 1938, il épousa l’avocate communiste Lucienne Bouffioux.

Il assura l’organisation de la participation belge au congrès du Rassemblement universel pour la Paix (RUP) à Paris en 1938. Militant et propagandiste, il fut élu député suppléant du Brabant wallon en 1939. En septembre 1939, avec le repli de l’appareil de l’Internationale de Paris à Bruxelles, il devint le collaborateur direct d’Eugen Fried, délégué de l’Internationale communiste auprès du PCF. Il assura la parution de Monde, organe de l’IC qui se poursuivit sans encombre de septembre à décembre 1939, puis, sous le coup d’interdictions successives, parut sous divers titres jusqu’en avril 1940. Il en assuma la coordination générale et livra les chroniques sur la Belgique sous le pseudonyme de Pierre Forel. L’activité se poursuivit en effet dans une semi clandestinité. L’appartement du couple était un lieu de réunions et d’hébergement intermittent pour les dirigeants français de passage.

Demeuré en Belgique en mai 1940, le couple poursuivit son travail au service de Clément (Fried). Le 22 juin 1941, Blieck fut arrêté et déporté à Neuengamme avec le premier convoi belge vers les camps de concentration. Ayant survécu près de 4 ans, il périt en baie de Lübeck, le 4 mai 1945, durant le bombardement des navires dans lesquels les Allemands avaient entassé les prisonniers.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50845, notice BLIECK René par José Gotovitch, version mise en ligne le 15 juillet 2009, dernière modification le 3 août 2010.

Par José Gotovitch

ŒUVRE : Brumes du Monde, Bruxelles, Germinal, 1938. — Poèmes 1937-1944, avant-propos de Paul Éluard, Lyon, A. Henneuse, 1954.

SOURCES : Le Drapeau rouge, 13-14 octobre1947. — Interview de Lucienne Bouffioux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément