Instituteur, associé à l’organisation des groupes paysans par le PCA dans sa région natale de Tlemcen ; expulsé en 1955, revient diriger avec Yahia Briki* les commandos du grand Alger en liaison avec le FLN ; arrêté à la fin de 1956 et condamné à mort au procès des Combattants de la libération (groupes du PCA) en décembre 1957 ; à l’indépendance, membre du FLN ; en rupture depuis le coup d’État du 19 juin 1965 du colonel Boumedienne.

La notice complète comporte 4678 signes

Lire la notice complète