FARGE Marcel

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Militant communiste d’Orly (Seine, Val-de-Marne) ; chaudronnier.

En avril 1939, Marcel Farge était secrétaire de la section communiste d’Orly (Seine).

Il était vice président de la Délégation spéciale mise en place par l’arrêté préfectoral du 27 octobre 1944.

L’histoire de la Libération à Orly fut compliquée : il y eut trois comités de libération et municipalités provisoires : un dirigé du 22 août 1944 au 27 août 1944 par le docteur André Gouy au titre des FFI et qui comprenait Marcel Farge (dit "proche de PCF"), un autre du 27 août 1944 au 2 septembre présidé par Marcel Farge et qui ne comprenait que des communistes ou proches ; il ne fut pas reconnu par la préfecture. Le 9 septembre un nouveau conseil provisoire fut nommé avec à sa président de docteur Gouy avec à la vice-présidence Farge, à nouveau qualifié de "proche du PCF" ; il comprenait des socialistes (Henri Flament*) et des communistes comme Henri Debray. Le 16 février 1945, àla demande du Comité parisien de Libération, entrèrent huit nouveau conseillers dont le communiste François Boidron qui s’affirma comme le leader communiste du conseil. Le nom de Marcel Farge disparut dans les mois qui suivirent.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50725, notice FARGE Marcel par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 16 juin 2009, dernière modification le 18 juin 2009.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

SOURCES : Le Travailleur, 21 avril 1939.— Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, Itinéraires orlysiens. Les militants de l’entre-deux-guerres, Le Éditions de l’Atelier, 1994. — Notes de Gilles Morin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément