GERMANI Jean, Camille

Par Jacques Girault

Né le 19 mai 1907 à Sorbo Ocagnano (Corse) ; employé à la compagnie du tramway de Toulon, ouvrier à l’Arsenal maritime puis receveur-encaisseur EDF ; militant communiste jusqu’en 1939, candidat aux élections municipales sur les listes communistes à Toulon (Var).

Fils d’un cultivateur, Jean Germani, marié à Toulon en janvier 1935, père d’un enfant, avait été employé à la compagnie du tramway de Toulon, puis était entré à l’Arsenal maritime (Pyrotechnie). Il adhéra au Parti communiste en 1934 à la cellule du quartier Pont-du-Las. Il habitait la cité d’HLM de Rodeillac et fut muté à la cellule communiste qui s’y constitua. Il quitta le parti après le pacte germano-soviétique. Mobilisé dans les chasseurs alpins, démobilisé le 15 juillet 1940, il fut licencié de l’Arsenal le 15 avril 1941. La police, en juin 1941, signalait qu’il était membre de la Légion des Combattants. Mais, la police estimait qu’il jouait le double-jeu. Il devint receveur-encaisseur après la guerre, à la société du gaz et d’électricité de Toulon.
Germani travaillait à l’Arsenal. Membre de l’Office départemental d’HLM, il figurait sur la liste « d’union ouvrière et démocratique... » présentée par le Parti communiste aux élections municipales, le 26 avril 1953. Il fut élu et réélu le 22 mai 1955. À nouveau candidat le 8 mars 1959 sur la liste « de défense républicaine... » il était le premier battu et remplaça Aimable Mabily après son décès en juillet 1959. Il fut candidat sur la liste communiste « d’union républicaine et laïque... » qui, le 14 mars 1965, n’eut pas d’élu.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50577, notice GERMANI Jean, Camille par Jacques Girault, version mise en ligne le 7 juin 2009, dernière modification le 7 juin 2009.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 3 Z 4.8, 3 Z.4.30. — Presse locale. — Renseignements fournis par J.-M. Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément