GAMBIER Jacques

Né en 1914 à Lille (Nord) [ncec] ; avocat ; secrétaire de la fédération socialiste de Haute-Saône ; chef adjoint du cabinet de Guy Mollet et de Paul Ramadier.

Jacques Gambier adhéra aux Étudiants socialistes en 1933 puis à la section SFIO de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Il fut responsable à la propagande de l’arrondissement de Saint-Omer.

Son activité fut intense pendant l’année 1936 ; secrétaire général du syndicat CGT des Maîtres et surveillants d’internat de l’académie de Lille, membre du conseil national de son syndicat, il militait également aux Amis de l’URSS et à la Ligue des droits de l’Homme. Secrétaire des Jeunesses socialistes du Douaisis, il participa à la campagne électorale d’avril-mai 1936 à Orchies et à Arleux.

Jacques Gambier s’inscrivit au barreau de Douai en 1937 et put ainsi défendre les organisations ouvrières avant de partir au service militaire.

Officier d’aviation, il fut avocat au barreau d’Alger en 1942 puis, l’année suivante, officier parachutiste. C’est à Alger, en 1944, qu’il reprit sa carte du Parti socialiste.

Après la guerre, Jacques Gambier fut secrétaire de la fédération socialiste de Haute-Saône (novembre 1946), chef adjoint du cabinet de Guy Mollet, ministre d’État (décembre 1946), chef adjoint du cabinet de Paul Ramadier, président du conseil (janvier 1947), secrétaire du bureau technique du Parti socialiste (février 1947) et professeur à l’école d’orateurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50429, notice GAMBIER Jacques, version mise en ligne le 1er juin 2009, dernière modification le 19 avril 2017.

SOURCES : Arch. OURS (renseignements communiqués par Gilles Morin). — État civil de Lille : mention « rien sur Lille de 1913 à 1922 ».

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément