FAUCHART Marguerite [née CARNELEZ Marguerite, Charlotte]

Par Tony Legendre

Née le 16 avril 1914 à Saint-Michel (Aisne) ; institutrice ; syndicaliste ; conseillère municipale d’Hirson (Aisne).

Marguerite Fauchart
Marguerite Fauchart
Coll. privée de la famille

Fille d’un dessinateur devenu secrétaire de mairie, Marguerite Carnelez commença sa carrière comme institutrice suppléante en mai 1932 et fut titularisée en 1938. Elle se maria en août 1941 à Saint-Michel avec Pierre Fauchart, instituteur. Le couple eut un fils.

Après plusieurs postes dans l’Aisne, Marguerite Fauchart fut nommée école des Bas-Rouets à Hirson (Aisne) en octobre 1945, puis à l’école Jean Zay de la même ville où elle resta jusqu’à sa retraite en septembre 1969.
Membre du Syndicat national des instituteurs, membre du conseil syndical de la section départementale, elle devint la secrétaire générale de la section de l’Aisne en 1952-1953 et fut chargée ensuite des affaires corporatives du syndicat. Lors du congrès national du SNI à Pau, elle fut assesseur de la première séance, le 16 juillet 1953. Élue au conseil départemental de l’enseignement primaire en 1951, elle démissionna comme tous les militants du SNI pour protester contre la politique répressive et antilaïque du gouvernement. Elle fut réélue en janvier 1954 avec un nombre supérieur de voix.

Marguerite Fauchart participa activement aux oeuvres post et péri-scolaires et développa l’enseignement ménager dans son école. En 1963, elle fut à l’origine de la création de l’Association des Francs et Franches camarades d’Hirson (devenue les Francas). Elle s’engagea rapidement au bureau de l’Association et en assura la présidence de 1990 à 1996. Le 2 juin 1957, elle organisa à Hirson la fête fédérale des écoles laïques de l’Aisne.

Membre du bureau de la Mutuelle générale de l’éducation nationale de l’Aisne dès 1954, elle fut ensuite vice-présidente de 1957 à 1979.

Libre penseur, Marguerite Fauchart fut élue conseillère municipale d’Hirson en 1971 sur la liste d’Union de la Gauche de Raymond Mahoudeaux, maire communiste. Elle fut réélue en 1977 avec le même maire et en 1983, dans l’opposition au maire de droite.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50255, notice FAUCHART Marguerite [née CARNELEZ Marguerite, Charlotte] par Tony Legendre, version mise en ligne le 16 mai 2009, dernière modification le 23 juin 2010.

Par Tony Legendre

Marguerite Fauchart
Marguerite Fauchart
Coll. privée de la famille

SOURCES : Arch. Dép. Aisne, Dossier administratif. — Presse syndicale. — Sources orales. — Renseignements fournis par le fils de l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément