BOULET Auguste

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

Né le 11 mars 1893 à la Grand-Combe (Gard) ; maçon ; anarchiste.

Auguste Boulet était, au début des années 1930, membre de l’Alliance libre des anarchistes de la région du midi (Alarm). En 1934, il fonda à Beaucaire un cercle social et un groupe de la Fédération anarchiste indépendante (FAI), dont il fut secrétaire. Ce groupe comptait une quinzaine d’adhérents, la plupart espagnols, et partageait les locaux de la CGT-SR, rue de l’Avenir.

Le 1er juillet 1934, les anarchistes de Beaucaire, aidèrent ceux de Chateaurenard (Bouches-du-Rhône) à contrer une manifestation des Camelots du roy.

À partir de juillet 1935, Auguste Boulet devint gérant du journal Terre libre, animé depuis Nîmes par André Prudhommeaux*.

Le 28 juillet 1935, il refusa d’être inscrit d’office sur la liste de chômeurs devant aller travailler gratuitement à la frontière italienne à l’établissement de routes et fortifications. Il entraîna les autres chômeurs à refuser aussi. Suite à cela, il fut radié du fond du chômage pour refus de travail et entrave à la liberté de travail.

Les 27 et 28 juillet 1946, il représentait au congrès régional anarchiste de Marseille le groupe de Beaucaire de la FA (10 adultes et 10 jeunes), dont il était secrétaire. Il était également membre du syndicat du bâtiment de la CNTF.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50119, notice BOULET Auguste par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy, version mise en ligne le 7 mai 2009, dernière modification le 18 juin 2009.

Par Guillaume Davranche, Rolf Dupuy

SOURCES : Arch. Dép. Gard, 1M756-2. — CAC Fontainebleau carton
19940460. — Terre Libre, années 1934-1935. — Fonds
Prudhommeaux des AD du Gard 6J2.

Version imprimable Signaler un complément