ICARD

Par Jacques Girault

Les Icard militaient à Pourcieux (Var).

Icard Antoine, Victorin, né le 22 octobre 1876 à Brignoles (Var), fils d’un artisan cordonnier, reçut les sacrements catholiques. Après son service militaire, il se maria à Pourcieux où il possédait une entreprise de maçonnerie et eut deux fils. Mobilisé dans le Train au début de la guerre, il fut blessé dans un accident, dans l’Aisne et combattit à Verdun. Après la guerre, responsable à Pourcieux d’une association d’Anciens combattants, il prononça, au nom des autres associations, le discours lors de l’inauguration du monument aux morts. Secrétaire de la section socialiste SFIO, Icard devint conseiller municipal, le 16 septembre 1923, avec 68 voix sur 137 inscrits. Ami de l’instituteur Joseph Pascal*, franc-maçon comme lui, il s’associa notamment en novembre 1926, aux manifestations avec les communistes pour la libération de Gaou*, Magne* et Perrin*. En 1936, il aurait voté pour le communiste Gaou dès le premier tour et le fit savoir.

Antoine Icard mourut à Pourcieux, le 25 janvier 1940.

Son fils, Raimond, Gabriel, Alfred, né le 28 novembre 1907 à Pourcieux, reçut tous les sacrements catholiques. Marié à Pourrières (Var) en octobre 1930, il eut trois enfants. Cultivateur et mineur, il militait au sein du syndicat CGTU à Tourves en 1923-1924 et était considéré comme communiste.

Raimond Icard mourut à Pourcieux le 9 avril 1958.

Son autre fils, Fernand, né le 23 février 1912 à Pourcieux, reçut lui aussi tous les sacrements religieux. Marié à Tourves en avril 1935, il eut quatre enfants. Réformé, il travaillait comme ouvrier maçon chez son père et appartenait à la section socialiste SFIO au début des années 1930. Il la représenta aux congrès fédéraux de juin 1933 et de mai 1938.

Après la guerre, Fernand Icard habitait Tourves et devint conseiller municipal en mars 1977.

Fernand Icard mourut à Tourves, le 29 mars 1978.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article50072, notice ICARD par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 mai 2009, dernière modification le 14 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13107. — Arch. Dép. Var, 2 M 7.28.3, 4 M 50, 3 Z 4.29. — Renseignements fournis par Mme Colonna, fille d’Icard Fernand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément