ADOLF Frédéric-Édouard

Par Patrick Auzende

Né en 1847, mort en 1922 ; typographe alsacien, syndicaliste CGT du Livre ; trésorier de la mutuelle la Société typographique de Strasbourg (1894-1900).

Sur le plan professionnel, Frédéric-Édouard Adolf fut typographe et sur le plan syndical, il fut membre du Syndicat typographique de Strasbourg. Cette organisation syndicale, fondée le 18 septembre 1871, est reconnue depuis le 1er juillet 1919 comme la 175e section de la Fédération française des travailleurs du Livre CGT.

Frédéric-Edouard Adolf s’impliqua principalement dans le secteur mutualiste du livre. En Alsace, le monde du Livre est caractérisé très tôt par l’existence de nombreuses caisses mutuelles de solidarité : la Société Typographique de Strasbourg en faveur des malades et des invalides (Alte Kasse) fondée en 1783, la caisse des veuves et des invalides des typographes d’Alsace-Lorraine fondée en 1835 et la mutuelle des travailleurs du livre de Strasbourg (Buchdrucker Sterbekasse) fondée en 1910. Ces sociétés de secours étaient des caisses d’entraide mais également des lieux de défense collective et d’affirmation d’une appartenance à une profession. Le mutualisme en Alsace-Lorraine est à l’origine de la naissance du syndicalisme typographique à Strasbourg le 18 septembre 1871. Frédéric-Edouard Adolf fut le trésorier de 1894 à 1900 de la très ancienne Société Typographique de Strasbourg.

Frédéric-Edouard Adolf mourut en 1922.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5007, notice ADOLF Frédéric-Édouard par Patrick Auzende, version mise en ligne le 18 octobre 2010, dernière modification le 18 octobre 2010.

Par Patrick Auzende

SOURCES : Archives de l’Institut CGT Alsace d’histoire sociale.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément