POISSON René, Eugène, Laurent

Par Jean-Pierre Ravery

Né le 5 mai 1894 à Paris (VIIe arr.), fusillé le 16 juillet 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine Hauts-de-Seine) ; mécanicien modeleur ; militant communiste parisien.

René Poisson était le fils d’un sellier et d’une couturière. Il se maria à Paris, XVe arrondissement, en février 1924 avec Marie-Gabrielle Joxe. Mécanicien modeleur, il habitait 357 rue Lecourbe (XVe arr.). Il fut arrêté par des policiers de la Brigade spéciale (BS1) à un rendez-vous qu’il devait avoir avec Robert Girardot. Une ronéo fut saisie à son domicile. Il affirma qu’elle lui avait été remise trois mois plus tôt par un camarade dont il prétendit ignorer l’identité.
Livré à la police allemande, René Poisson a été fusillé au Mont-Valérien le 16 juillet 1942 avec trois de ses camarades arrêtés dans la même affaire (Robert Girardot, Fernand Haudecœur et Marceau Adam).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article49720, notice POISSON René, Eugène, Laurent par Jean-Pierre Ravery, version mise en ligne le 4 avril 2009, dernière modification le 31 décembre 2018.

Par Jean-Pierre Ravery

SOURCES : Arch. du service des cadres du PCF (Notes Jean-Pierre Ravery). – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément