FARASTIER Louis, Joseph

Par Jean-François Poujeade

Né le 21 août 1903 à Pierre-de-Bresse (Saône-et-Loire), mort le 2 mai 1983 à Saint-Vallier (Saône-et-Loire) ; chef d’atelier à la fonderie Henri-Paul de Montchanin (Saône-et-Loire) ; militant socialiste de Saône-et-Loire ; maire (1969-1979) et conseiller général (1970-1982) de Montchanin ; conseiller régional.

Fils de Pierre Farastier, plâtrier peintre, et de Gabrielle née Euvrard, ouvrière en robes, Louis Farastier, élève traceur à la SFAC en 1920, fut chef d’atelier à la fonderie Henri-Paul de Montchanin (fonderie appartenant à la SFAC).

Conseiller municipal de Saint-Laurent d’Andenay (canton de Montchanin-les-Mines) en 1944, Louis Farastier s’installa en 1947 à Montchanin. Il y devint conseiller municipal SFIO en 1953. Deuxième puis premier adjoint, respectivement en 1962 et en 1965, il devint maire le 23 mai 1969, succédant à Lucien Parriat* (SFIO) quelques mois après sa retraite professionnelle (décembre 1968). En 1970, Louis Farastier succéda aussi à Lucien Parriat* en tant que conseiller général. Il conserva ce mandat jusqu’en 1982. Il démissionna de son poste de maire en 1979 mais resta conseiller municipal et conseiller régional jusqu’à son décès.

Louis Farastier était chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

Il s’était marié à Montchanin en octobre 1926 avec Jeanne Bertrand.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article49479, notice FARASTIER Louis, Joseph par Jean-François Poujeade, version mise en ligne le 16 mars 2009, dernière modification le 21 juin 2009.

Par Jean-François Poujeade

SOURCES : Le Progrès de Saône-et-Loire, 3 mai 1983. — Renseignements de Pierre Forest (qui lui a succédé comme maire et conseiller général) et d’Hubert Louis. — État civil de Pierre-de-Bresse.

Version imprimable Signaler un complément