HAVARD Joseph, Firmin, Alphonse

Par Jacques Girault

Né le 28 avril 1893 à Ault (Somme), mort le 10 février 1974 à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ; employé des chemins de fer ; militant communiste, militant de l’ARAC ; conseiller municipal de Bobigny.

Fils d’un serrurier, Joseph Havard, après avoir fait la guerre de 1914-1918 (Croix de guerre, Médaille militaire), se maria dans sa commune natale en octobre 1919. Il figurait sur les listes électorales de Bobigny (Seine) à partir de 1923 et habitait route des Petits Ponts. Sur les listes électorales de 1929 et celles du recensement de 1931, il apparaissait comme manœuvre à la TCRP (Société des Transports en commun de la Région parisienne) et habitait rue de la République.

Havard déposa le 11 novembre 1935 une palme au pied du monument aux morts de la ville. En juin 1939, il fit partie du bureau du comité d’initiative pour l’union des Amis de l’Enfance.

Le 29 avril 1945, Havard fut élu conseiller municipal communiste sur la « liste d’Union patriotique, républicaine et antifasciste », avec 4 118 voix sur 8 678 inscrits. Il était délégué à la commission de statistiques agricoles et à la commission de révision des listes électorales à la Chambre d’agriculture.

Retraité du métropolitain, Havard fut réélu, le 19 octobre 1947, sur la liste « d’Union républicaine et résistante et de défense des intérêts communaux » avec 4 453 voix et signes préférentiels sur 9 200 inscrits. Le 17 novembre, il fut désigné par le conseil d’administration du Bureau de bienfaisance. Le 26 avril 1953, il conserva son siège avec 5 122 voix et signes préférentiels sur 9 781 inscrits sur la « liste d’Union ouvrière et démocratique de défense des intérêts communaux dans la Paix et l’indépendance nationale ». Le 6 mai, il fut délégué pour le conseil d’administration du Bureau de bienfaisance et la commission de statistiques agricoles. Le 10 juin 1953, puis le 5 avril 1959 et le 12 avril 1965 (alors qu’il n’était plus conseiller municipal), il fut désigné pour la commission communale des impôts directs. Le 5 avril 1953, il devint membre du conseil d’administration du Bureau d’aide sociale. Ce « très bon collecteur » selon des témoignages, militant des associations d’anciens combattants, fut réélu le 8 mars 1959 sur « la liste d’Union de défense de la République et des intérêts balbyniens » avec 6 211 voix sur 14 139 inscrits.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article4825, notice HAVARD Joseph, Firmin, Alphonse par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 24 juin 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Com. Bobigny. — La Voix de l’Est. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément