BARBOT Marcel [Seine-et-Oise]

Né le 18 février 1884 au Mans (Sarthe) ; cheminot ; syndicaliste et militant socialiste de Seine-et-Oise [Yvelines], membre de la Ligue des droits de l’Homme.

Marcel Barbot adhéra au syndicat des cheminots de Mantes (Seine-et-Oise, Yvelines) en 1907, en devint le secrétaire général en 1912, et entra au Parti socialiste en 1914. Révoqué en 1920 comme gréviste il devint ajusteur puis chef d’atelier dans une importante usine, avant d’être réintégré au chemin de fer en 1924. Il présida la société coopérative « La Solidarité mantaise », fut vice-président de la Ligue des Droits de l’Homme (section de Mantes) et administrateur de sociétés laïques et de secours mutuels.

Au cours des années 1929 à 1935, il était le secrétaire général du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Mantes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article479, notice BARBOT Marcel [Seine-et-Oise], version mise en ligne le 23 décembre 2018, dernière modification le 23 décembre 2018.

SOURCES : Le Travailleur de Seine-et-Oise, 29 septembre 1934. —La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 15 janvier 1929, 1er février 1931, 15 janvier 1935, (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément