GUILBAUT Lucien

Par Jean Gaumont, Gaston Prache

Né le 4 février 1907 à Ligny-en-Cambrésis (Nord) ; cheminot ; employé puis directeur de coopérative ; syndicaliste, militant communiste et coopérateur du Nord.

De famille ouvrière, Lucien Guilbaut fut employé, au sortir de l’école primaire, aux chemins de fer de 1922 à 1927 et fut secrétaire du syndicat CGTU des cheminots de la région de Caudry (Nord). En 1928, il entra en qualité de gérant de magasin au service de l’UDC du Cambrésis, alors dirigée par Edmond Bricout* et Nestor Buiron. Huit ans plus tard, il était nommé chef de service de la société, puis de 1943 à 1946, chef du secteur coopératif de l’UDC (devenue « Coopérateurs d’Escaut et Sambre), à Bohain (aujourd’hui Bohain-en-Vermandois, Aisne). Son camarade Jean Ardhuin*, originaire du Cambrésis et alors directeur de l’Union coopérative lorientaise (Morbihan) l’appela auprès de lui en 1946 comme directeur commercial, fonction qu’il exerça durant seize ans, devenant en 1962 directeur général de cette société. Ayant pris sa retraite, il fut élu par l’assemblée générale membre du conseil d’administration. Il fut par ailleurs administrateur de la SACM (Assurances coopératives). Militant convaincu et très actif, Lucien Guilbaut fut aussi, de 1924 à 1945, militant du Parti communiste, ayant été secrétaire des Jeunesses communistes de Caudry de 1924 à 1927.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article4680, notice GUILBAUT Lucien par Jean Gaumont, Gaston Prache, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Jean Gaumont, Gaston Prache

SOURCES : Fonds d’archives Jean Gaumont et G. Prache. — Cambrésis, terre coopérative (G. Prache, PUF 1963).

Version imprimable Signaler un complément