GAUDRY Émile

Mort en déportation ; cheminot ; communiste du Loiret.

Cheminot, dirigeant communiste de Fleury-les-Aubrais (commune voisine d’Orléans, Loiret), Émile Gaudry fut élu conseiller municipal aux élections complémentaires d’août 1927.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, il fut interné au camp de Chibron, commune de Signes (Var) puis mourut en déportation à Auschwitz.
A-t-il un lien avec Raymond Gaudry ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article4211, notice GAUDRY Émile, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 février 2012.

SOURCES : Presse locale. — Note de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément