ZANOBIS

Né vers 1810 à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse). Propriétaire, demeurant à Avignon. Il passait, à la fin de la Seconde République, pour l’un des chefs les plus actifs de la « démagogie » dans le département de Vaucluse. Il mit au point un système de cercles plus ou moins clandestins, tels que le Cercle de la Fraternité de L’Isle-sur-la-Sorgue (voir Pierre Chareton) qui abritaient de vraies sociétés secrètes et assuraient des liaisons avec les alentours. Durant la résistance au coup d’État du 2 décembre 1851, son rôle consista surtout à coordonner et à transmettre les ordres, simple fonction d’état-major. Il fut expulsé du territoire français. Sa peine d’expulsion fut commuée, le 18 novembre 1852, en surveillance de haute police.
Voir Claude Garnier.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article39009, notice ZANOBIS, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 8 novembre 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Vaucluse, série M.

Version imprimable Signaler un complément