VIVREL Valentin

Né à Paris en 1808. Ouvrier gantier à Chaumont (Haute-Marne). Il joua un rôle considérable dans l’agitation du 7 juin 1833 contre les patrons gantiers Aubry qui avaient établi un nouvel atelier au pénitencier de Clairvaux. Deux jours avant l’émeute, Vivrel avait brisé des vitres de la demeure des patrons. Ainsi que six autres, il fut condamné, le 8 juin 1833, par le tribunal correctionnel de Chaumont, à un mois d’emprisonnement et 25 francs d’amende. Voir Étienne Case*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38877, notice VIVREL Valentin, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 novembre 2016.

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 61 M 16 et 97 U 21.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément