VIMONT Victor, Louis

Né en 1815 à Vicques (Calvados). À Paris depuis 1848, il était, en 1851, gérant de l’Association fraternelle des ouvriers tailleurs de Saint-Denis, 39, rue Compoise : « Espèce de club, où les frères et amis se rendaient, elle était la terreur des honnêtes gens. » Le 3 décembre 1851 au soir, huit à dix ouvriers s’y réunirent et, le 4, Vimont fut arrêté au siège de l’Association où l’on saisit des munitions et des brochures révolutionnaires. Il fut condamné à la transportation (« Algérie plus »). Voir Jean Malvy*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38812, notice VIMONT Victor, Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 172.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément