FLEURY Achille

Par Marie-Louise Goergen

Né le 19 septembre 1892 à Abscon (Nord), mort le 22 octobre 1967 à Somain (Nord) ; cheminot ; syndicaliste unitaire (CGTU), puis militant socialiste SFIO du Nord.

Fils d’un mineur (l’oncle, témoin sur l’acte de naissance, est mineur aussi) et d’une ménagère, Achille Fleury entra à la Compagnie du Nord le 19 janvier 1911. Parti au service militaire en octobre 1913, il fut mobilisé et rentra le 27 août 1919. De mars 1916 à août 1919, il avait été détaché à l’usine Blériot de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine).

En 1925, Fleury était trésorier adjoint de l’Union des syndicats unitaires de cheminots du réseau Nord – voir Charles Danglot.

Médaillé d’argent le 15 février 1944, il fut mis en retraite le 1er janvier 1948, après une prolongation de service de trois mois.

Candidat socialiste SFIO aux élections cantonales en 1958 à Marchiennes (Nord), il était à cette époque maire de Somain.

Achille Fleury s’était marié en 1919 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine) avec Marceline (dite Suzanne ?) Bordenave.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3865, notice FLEURY Achille par Marie-Louise Goergen, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Marie-Louise Goergen

SOURCES : Arch. Nat., F7/13681, rapport du 15 juin 1925 (coupure de l’Humanité) et F1 C II 321. — Arch. SNCF de Béziers. — Arch. de l’OURS, dossiers Nord. — Notice DBMOF. — Notes de Gilles Morin. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément