VERDIER DE PENNERY Louis, Adrien, Adolphe

Par Alain Bourgarel

Né en 1808 à Paris, mort en juillet 1861 ; conseiller général du Loiret, maire ; républicain

Verdier de Pennery et sa petite-fille Louise
Verdier de Pennery et sa petite-fille Louise

Louis Adrien Adolphe Verdier de Pennery est né à Paris en 1808, fils de Jean-Pierre Verdier, inspecteur des impôts indirects et de Zoé Joubleau. Il se trouvait à Paris en 1830 et, surtout, en 1832, moment où il fréquenta les ateliers du faubourg Saint-Antoine et y acquit des convictions républicaines. Il vécut ensuite à Saint-Hilaire-les-Andrésis (Loiret).
Il fut conseiller général du Loiret, pour le canton de Courtenay, influent dans le Gâtinais et le Giennois. Il fut maire de Saint-Hilaire-les-Andrésis pendant la Deuxième République.
Candidat montagnard malheureux aux élections législatives de 1849 dans le Loiret. Considéré, en 1850, par le procureur général d’Orléans, comme « d’opinion démagogique la plus avancée ».
Il mourut noyé en voulant sauver sa fille qui était tombée d’un bateau, en juillet 1861.
Son fils, Arthur Verdier de Pennery, fut conseiller général républicain pour le même canton de 1875 à 1905.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38648, notice VERDIER DE PENNERY Louis, Adrien, Adolphe par Alain Bourgarel, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Alain Bourgarel

Verdier de Pennery et sa petite-fille Louise
Verdier de Pennery et sa petite-fille Louise

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/382. &#8212. — Notes d’Alain Bourgarel.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément