VANDEL-HEYL Paul, Désiré, Louis

Né vers 1814. Étudiant en médecine. Saint-simonien.
« Il paraît que cet individu affiche des opinions républicaines et tient les propos les plus hostiles contre le gouvernement. Bien qu’il ait été exclu par ses cosectaires de leur société, il continue de porter le costume saint-simonien pour exploiter avec plus de facilité la crédulité des habitants de la province. » (Lettre du sous-préfet du Havre au maire de la ville, en date du 3 août 1833.)
Vandel-Heyl et son ami Ménard « paraissent sans ressources et ont été dans l’obligation, pour vivre, de vendre quelques recueils ayant pour titres Pensées politiques et religieuses du saint-simonien, La Femme nouvelle, Discours au peuple sur les moyens d’accroître son bien-être. Mais ces imprimés ne présentent rien de contraire au gouvernement et aux mœurs. » Voir C.Bonnet*, Jean, Justin Ménard *

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38547, notice VANDEL-HEYL Paul, Désiré, Louis, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Mun. Le Havre, J 2/2, liasse 9.

Version imprimable Signaler un complément