VALENTIN Clément

Maître-monteur à la Manufacture d’armes de Châtellerault (Vienne), d’opinions démocratiques, membre du club de la Fraternité créé à Chatellerault en 1848 et composé d’ouvriers appartenant à la manufacture d’armes. Avec Jean-Baptiste Pierrot-Hélis*, il fut élu pour s’entendre avec le club de Poitiers pour désigner le candidat à la députation nationale. Il sera l’un des deux candidats élus avec Auger*, ouvrier mécanicien à Poitiers en avril 1848. Considéré comme faisant partie des « quelques hommes égarés par les mauvais conseils d’ambitieux plus coupable qu’eux », capables « de se prêter à des actes répréhensibles, et d’entraîner avec eux un petit nombre d’esprits bornés et de têtes ardentes... », il fut muté à la manufacture de Tulle le 11 février 1849.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38512, notice VALENTIN Clément , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Mun. Châtellerault. — L’Écho Châtellaudais, 7 février 1849. — Renseignements communiqués par Ph Pireau.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément