VAILLANT Jean-Baptiste

Né à Nevers (Nièvre) vers 1820. Armurier, demeurant à Saint-Étienne (Loire). Il fut arrêté, le 5 mai 1856, pour appartenance à la société secrète les Vengeurs (dite encore les Pères de Famille), filiale de la Marianne, et condamné à huit mois de prison.
Une autre pièce du dossier dit que le nommé Vaillant Jean-Baptiste, dit Vionnais, maître-couvreur, a pu prendre la fuite. Voir Claude Akermann *.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38499, notice VAILLANT Jean-Baptiste, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1371.

Version imprimable Signaler un complément