VAILLANT (fils)

Ouvrier couvreur à Nevers (Nièvre) en 1848. Il fut choisi avec Delarbre, par les ouvriers couvreurs de la ville, au lendemain de la révolution de Février, comme délégué auprès du commissaire du Gouvernement provisoire. Les deux délégués devaient « demander l’autorisation de se faire augmenter », en alignant les salaires sur ceux d’Orléans, d’Angers et de Nantes, et insister aussi sur l’amélioration des conditions de travail. (Arch. Dép. Nièvre, série M., Révolution de 1848.) Voir Delarbre*.
Le commissaire de police de Nevers signalait en janvier 1868 un couvreur du même nom, mais orthographié avec un d final, parmi ceux qui avaient assisté aux obsèques d’une femme appelée « la déesse de la République ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38497, notice VAILLANT (fils) , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Nièvre, Sûreté publique, Menées politiques, Hommes dangereux 1852-1869.

Version imprimable Signaler un complément