THOULET Simon

Par M. Pigenet

Chauffeur-mécanicien à Vierzon (Cher), militant démocrate-socialiste sous la Seconde République et le Second Empire.

Lié à Félix Pyat*, il aurait placardé une affiche sur la maison familiale de celui-ci après sa condamnation. Interné dans l’Yonne, ses activités de propagandiste socialiste devait amener le préfet de ce département à demander son expulsion en 1854. A son domicile, la police allait saisir une trentaine d’ouvrages politiques et subversifs. Un an plus tard, les gendarmes de Vierzon le décrivait toujours comme « le plus ardent des démocrates dans notre canton, insinuant, hardi, dangereux par ses propagandes, influent, énergique, chef des démagogues en l’absence de Félix Pyat ». "La rentrée de Thoulet serait un fléau pour la tranquillité du pays...", concluaient-ils.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38274, notice THOULET Simon par M. Pigenet, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

Par M. Pigenet

SOURCE : Arch. Dép. Cher 25 M 120.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément