THOMAS Pierre, dit Réunion

Ouvrier menuisier de Bordeaux. Il conduisit, avec Jules Bonheur, une grève qui, déclenchée le 22 juin 1851, durait encore le 30. Mais, pour ne pas attirer l’attention de la police, il se rendait toujours à son travail. Du 23 au 27 mars 1856, il comparut devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour affiliation à la société secrète la Militante. Peut-être Pierre Thomas, dit Réunion, ne fait-il qu’un seul et même personnage avec Thomas Pierre, Calixte*, dit le Rennois ? Voir Barrier*, Bonheur J.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38263, notice THOMAS Pierre, dit Réunion, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Gironde, M 1185 et 1198.

Version imprimable Signaler un complément