THOMAS Jacques, Léonard, Clément

Né en 1808 à Donzac (Gironde). Maréchal des logis chef ; organisateur du fameux « complot de Lunéville ».

Maréchal des logis chef au 9e régiment de cuirassiers en garnison à Lunéville (Meurthe) en avril 1834. Il organisa le fameux « complot de Lunéville », et réussit à rassembler plusieurs sous-officiers. Il fut arrêté le 16 avril 1834 pour conspiration républicaine en liaison avec les insurrections de Paris et de Lyon et après s’être vu refuser la défense d’Armand Carrel*, fut condamné à la déportation le 7 décembre 1835. Il est consigné « échappé » dans le Tableau de Caussidièrre. Il s’évada de la citadelle de Doullens en tout cas, le 19 octobre 1836, un an avant l’amnistie de 1837.

Lors des journées des 15 et 16 mai, un Clément Thomas, fit partie d’un groupe de 75 prisonniers regroupés aux Tuileries mais il fut réclamé par son chef de corps.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38246, notice THOMAS Jacques, Léonard, Clément, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 juin 2018.

SOURCES : Arch. PPo., A a/422. — Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des pairs par M. Girod (de l’Ain), Paris, Imprimerie royale, 1834-1836, vol.6, 11. — Tableau synoptique des accusés d’avril jugés par la cour des pairs établi par Marc Caussidière, Lyon, imprimerie de Boursy fils, 1837, Arch. Nat. BB 30/294, Bibl. Nat. in-4° Lb 51/24984. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 575 D 1 N° 345. — Rapport de la commission d’enquête sur l’insurrection qui a éclaté dans la journée du 23 juin et sur les événements du 15 mai, Assemblée nationale, 1848, p. 144. — Gazette des Tribunaux, 9 décembre 1835, p. 134, 3e col. — Notes de R. Shapira. et de Pierre Baudrier

Version imprimable Signaler un complément