THIROUX

Imprimeur gérant du journal Le Guetteur, de Saint-Quentin (Aisne), en 1858.
« Il a subi trois condamnations : d’abord, pour n’avoir pas suspendu sa publication au moment de la retraite d’un rédacteur avec lequel il avait cessé de s’entendre ; ensuite, pour n’avoir pas consigné l’amende encourue dans le délai de trois jours. » (Rapport du sous-préfet de Saint-Quentin au préfet de l’Aisne, du 6 janvier 1859, pour le 4e trimestre 1858.)
En fait, il n’était, sans doute, condamné que pour avoir imprimé Le Guetteur qui fut supprimée le 8 mai 1858, par arrêt de la cour d’Amiens, parce que, dit le préfet Chamblain, « il excitait la classe ouvrière contre l’ordre de choses établi ». Voir Cottenest et Gastineau B..

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38223, notice THIROUX , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 4 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Aisne : Rapports au ministre de l’Intérieur du 10 juillet 1858 et du 6 janvier 1859.

Version imprimable Signaler un complément