THABAUD Hyacinthe, Joseph, Alexandre, dit Henri de Latouche

Né le 3 février 1785 à La Châtre (Indre), mort le 27 février 1851 à Châtenay (Seine). Romancier républicain.

Après des études au collège de Pontlevoy, interrompues par un accident qui lui coûta un œil, il devint employé dans l’administration des Droits réunis, jusqu’en 1815. Introduit dans les milieux libéraux de la capitale, puisqu’il avait épousé en 1807 la fille d’un ancien député au conseil des Anciens, Comberousse, établi comme avocat à Paris, il s’attacha à la littérature et au journalisme. En liaison avec Marceline Desbordes-Valmore dès 1809, auteur de pièces et de romans, il écrivit de 1815 à 1817 dans le Constitutionnel. Une Biographie pittoresque des députés publiée en 1820, où il se divertissait discrètement des palinodies successives de divers « hommes monarchiques » notoires, faillit lui valoir des poursuites. Après avoir écrit dans le Mercure du XIXe siècle de 1823 à 1826, il devint chroniqueur puis, en 1831, rédacteur en chef du Figaro, avec Jules Sandeau, Félix Pyat* et George Sand* dans son équipe. Bien qu’il eût été, avec Thiers, un des rédacteurs et des premiers signataires de la protestation des journalistes contre les ordonnances de Charles X, et qu’il eût pris une part active à la révolution de juillet, il ne se fit pas le soutien du nouveau régime et fut poursuivi à plusieurs reprises, en raison de ses idées républicaines qu’il exprimait avec une fougue toute romantique. Il contribua au lancement du journal républicain L’Éclaireur, publié à La Châtre par les amis de George Sand, et attira encore sur lui l’attention de la police par son action, dans la souscription de mars 1846, en faveur des Polonais de Cracovie, menacés par l’Autriche et finalement annexés par elle. Malade, il vécut ses dernières années confiné dans une petite maison de la banlieue de Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38157, notice THABAUD Hyacinthe, Joseph, Alexandre, dit Henri de Latouche , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : F. Ségu, Un romantique républicain : H. de Latouche, Paris, 1931.

ICONOGRAPHIE : Médaillon par David d’Angers (Musée George Sand à La Châtre, Indre).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément