TÉTART Jules, Martin

Né en 1804 à Groslay (Seine-et-Oise). Après avoir travaillé plusieurs années comme mécanicien dans le faubourg du Temple, il s’établit comme épurateur de plumes, avec sa femme qui était matelassière, mais, faute de travaux, il entra aux Ateliers nationaux de Belleville, en 1848, comme brigadier. Membre du club des Montagnards, il se signala surtout, en Juin, par sa participation à l’invasion de la mairie de Belleville et à l’enlèvement de barils de poudre. Soupçonné d’avoir paru en armes aux barricades de la Courtille et de Saint-Maur, il fut transporté, mais gracié en décembre 1849. Voir Bouvet P.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38149, notice TÉTART Jules, Martin , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 8889.

Version imprimable Signaler un complément