TERRIER Antoine

Né à Lyon. Vannier, demeurant à Lyon, montée de la Grand-Côte. Lors de l’émeute populaire du 26 juillet 1790, il fut arrêté pour avoir tenu des propos séditieux et pour avoir jeté des pierres à la garde nationale. Le Présidial abandonna les poursuites contre lui, faute de preuves. Voir Pastourel J.-A.*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38132, notice TERRIER Antoine, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, Sénéchaussée criminelle, juillet-août 1790, Troubles du 26 juillet.

Version imprimable Signaler un complément