TANCHARD Charles, Laurent

Né à Cuse-Adrisans (Doubs) le 19 décembre 1794, mort à Cuse le 28 septembre 1868. Représentant démocrate socialisant du Doubs en 1848.

Fils d’un patriote comtois qui fut député à la Chambre des Cent-Jours, Charles Tanchard était élève de rhétorique au lycée de Besançon quand il devint garde d’honneur au 4e régiment, en 1813. Il combattit à Leipzig, à Hanau et durant toute la campagne de France de 1814.
Après un stage chez un notaire, il s’établit comme agriculteur, fréquenta la Société d’agriculture du Doubs et fit carrière politique comme libéral hardi et novateur : maire de Cuse en 1825, il était juge de paix de Rougemont en septembre 1830, conseiller général en 1842.
Radical, à la veille de Février 1848, Tanchard fut désigné comme sous-commissaire du Gouvernement provisoire à Baume-les-Dames, et, le 23 avril, élu troisième sur sept, député du Doubs à la Constituante, avec 42 894 voix sur 67 322 votants et 78 670 inscrits. Il vota avec la gauche d’abord, puis avec l’extrême-gauche, notamment contre l’interdiction des clubs, contre l’expédition de Rome, pour la mise en accusation du président et des ministres.
« Rouge » et réputé socialiste, il fut battu le 13 mai 1849.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38071, notice TANCHARD Charles, Laurent , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 septembre 2017.

SOURCES : Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français. — E. Préclin, « La Révolution de 1848 en Franche-Comté », Études d’Histoire moderne et contemporaine, t. II, 1948.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément