TALTASSE Louis, Florentin

Né vers 1827 aux Grandes-Armoises (Ardennes), il y était rempailleur de chaises avec son père, Taltasse Jean*, en 1849. Le 31 décembre, dans un cabaret de Raucourt (aujourd’hui village de Raucourt-et-Flaba, Ardennes), les deux hommes, qui avaient fêté la Saint-Sylvestre, vociférèrent : « Vive la guillotine ! Mort aux riches ! » et annoncèrent que Ledru-Rollin reviendrait avant six mois, que ce serait alors la Révolution.
Louis-Florentin seul avait réputation de « rouge ». Mais devant les assises, le père et le fils se dirent tous deux partisans de l’ordre, et tous deux furent acquittés le 1er août 1850.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38063, notice TALTASSE Louis, Florentin, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 juillet 2017.

SOURCE : Arch. Dép. Ardennes, 1 U 1016.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément