TALLIOTE.

Il fut avec David* et Bozonet*, l’un des meneurs de la grève des menuisiers lyonnais de juin 1830. Les ateliers avaient été abandonnés et les ouvriers s’étaient transportés en masse vers l’hôtel de ville pour y demander une augmentation de salaire. Ils furent condamnés à cinq mois d’emprisonnement par jugement du tribunal (non précisé) du 28 juin 1830.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38056, notice TALLIOTE. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24 85 à 99. — Note de P.-J. Derainne.

Version imprimable Signaler un complément